Recevoir la newsletter

Recevez chaque semaines la newsletter étapes:

Qualifier le générique – Interface typographique pour les médicaments génériques

Partager ce projet

Par Laurette colmard
Estienne - Ecole Supérieure des Arts et Industries Graphiques (Paris)
Le 13.07.2017

Ce projet pose les bases d’un dialogue nouveau entre les laboratoires pharmaceutiques, les pharmaciens et les patients, en rendant possible la distribution à l’unité des médicaments génériques. Face aux logiques de marque auxquelles le générique est soumis aujourd’hui, il s’agit de lui donner une identité propre et homogène afin de lui permettre une reconnaissance auprès du grand public.
Ce projet d’utilité publique s’inscrit dans une volonté d’économie de moyens et s’attache à des aspects linguistiques, graphiques, typographiques et matériels. 
Déjà, la simplification de la hiérarchie et des structures langagières des notices actuelles participe à rendre plus intelligible ce contenu textuel complexe et à faciliter la circulation de l’œil à travers les rubriques. 
Le caractère, conçu pour répondre à des besoins de lisibilité et d’encombrement, présente une seule variante dont les propriétés lui permettent, en petit corps, d’être assez commun pour disparaître au profit de l’information à transmettre et en plus grand corps, d’être assez particulier pour devenir identitaire. Ces choix linguistiques et typographiques assurent alors une lisibilité aussi bien intellectuelle que matérielle et donnent une visibilité nouvelle au générique; l’aspect chimique du médicament est valorisé, l’usager est responsabilisé. 
Enfin, les dispositifs graphiques et de conditionnement assurent un confort d’utilisation et permettent une personnalisation de la prise en charge de chaque patient. Ainsi l’acte pharmaceutique dépasse la seule distribution pour devenir acte de dispensation.

Partager cette page