Recevoir la newsletter

Recevez chaque semaines la newsletter étapes:

ODYSSÉE espace commercial

Partager ce projet

Par Baptiste carin, le 31.07.2017

ODYSSÉE est un projet manifeste passant par le médium du design fiction afin de répondre à des problématiques actuelles (hard-prospection). ODYSSÉE - Espace commercial est une critique, une satire du futur des possibles centres commerciaux de 2050 et notamment du projet Europacity au "Triangle de Gonesse". Cette immense complexe commercial prévu pour 2024 va repousser les limites du simple centre commercial en proposant un éventail d'offre quasi-infini et qualifié d'extrême. Ce projet porte en lui nombre de problématique que je souhaitais soulever par ce projet. Notamment la cohabitation de la vie citadine et du centre commercial, véritable poison pour les habitants. Dans « Désastres urbains: les villes meurent aussi », Thierry Paquot traite des « grands projets » qui uniformisent les paysages, suppriment des emplois, standardisent les relations sociales et les échanges et conditionnent la vie dans la ville. De plus, l’offre d’Europacity compte mêler culture, loisirs et consommation, une territoire d’hybridation créant de nouvelles composantes toxiques pour l’humain.
Par la création de 3 scénarios, le projet ODYSSÉE tend à caricaturer cette société de l’extreme-consommation en exagérant l’offre tout en restant réaliste. Le but : créer un futur possible mais non désirable, une distopie à mi-chermin entre le seuil d’acceptabilité et la suspension de l’incrédulité :
.
.
ODYSSÉE HOME : un nouveau bâtiment expérimental d’Odyssée, qui propose tout un panel de nouveaux usages révolutionnaires appliqués au chez-soi. Le test est gratuit et consiste à occuper une pièce de 30 m carré à la manière d’un locataire, pendant six mois. L'appartement est une interface tangible complétée par de la VR. L’habitant a accès à un catalogue impalpable, modifie et jongle entre les pièces en un balayage de doigt.
.
ODYSSÉE ARENA: le principe est simple, ODYSSÉE propose à ses visiteurs une expérience hors du commun avec un cadeau exceptionnel à la clé. Ce mois-ci, le grand prix est une tablette de chocolat. En effet, le chocolat est aujourd’hui devenu une denrée très rare qui a disparu des étalages de nos hardmarkets, conséquence du déclin des cacaoyers se tournant vers des cultures plus lucratives tel que le soja ou les palmiers à huile. Le chocolat coûte donc aussi cher que le caviar si ce n’est plus. 
Tous les coups sont permis, les tirs à balles réelles autorisées et la mort fait partie du jeu. Seul le prix et la gloire compte. Le jeu est évidemment rediffusé dans tous les espace commerciaux ODYSSÉE.
.
ODYSSÉE NATUS est la troisième et dernière expérience lié à une problématique muséale. Cette exposition met en lumière la seconde guerre mondiale en Europe et en France. En effet, pour célébrer les 100 ans de la seconde guerre mondiale, l’espace commercial Odyssée offre une rétrospective bien particulière à ses hôtes : « leur faire revivre ce grand drame ».
C’est donc un jeu de rôle qui vous projette 100 ans en arrière et dans lequel vous pouvez incarner un soldat Américain lors du débarquement, un résistant, un déporté, un nazi, une ménagère… Tout est possible!
.
.
La violence des propositions illustre une offre commerciale qui l’est tout autant et qui augmente les attentes des consommateurs, aliène leur mode de vie et les rend malheureux. Mon projet est une prise de conscience s’illustrant par un travail narratif fort passant par une attention particulière à l’image et l’univers mis en place.
.
.
.
Projet de diplôme réalisé en collaboration avec Léonard Faugeron et dirigé par Baptiste Carin.
Merci ma poule!

Partager cette page