Recevoir la newsletter

Recevez chaque semaines la newsletter étapes:

AL DENTE

Partager ce projet

Par Benjamin decle
École Supérieure d'Art et de Design de Valenciennes (Valenciennes)
Le 25.09.2017

La cuisine comme prétexte à l’effort physique.

‘‘AL DENTE’’ est un ensemble de quatre machines pour palier à la perte et au manque d’activité physique chez les personnes âgées en utilisant comme prétexte, la cuisine !

Chacune des machines permet d’accentuer, exagérer et amplifier les différentes étapes gestuelles de la recette des tagliatelles afin de garder et de préserver l’autonomie de nos jeunes vieux !

MACHINE 1: mélanger (œufs,farine)--->aplatir (pâte) --> couper une portion (pâte)

MACHINE 2: aplatir de nouveaux (pâte)--> couper en bandes (pâte = tagliatelles)

MACHINE 3: cuir --> remuer --> égoutter--> servir (tagliatelles)

MACHINE 4: s’asseoir --> tenir en équilibre tout en mangeant

L’ensemble de ces machines permet de travailler dans chacune de leurs étapes sur :

-la force musculaire
-l’équilibre
-la mémoire: l’encodage de l’information, le
stockage de l’information, la
récupération de l’information.
-l’orientation spatio-temporelle
-la planification
-la motricité, la coordination et la dextérité
manuelle.
-la cohésion sociale (si le travail est fait en groupe)

-------------------

DÉMARCHE:

L’idée de créer quelque chose pour les personnes âgées est venue d’un constat et d’une prise de conscience de la situation de vie que peuvent traverser ces personnes; ainsi que leur position dans notre société.

La place du design social est ici intéressante car à l’inverse du design médical industriel qui s’attache aux envies de l’individu pour créer des produits à but essentiellement lucratif, le design social s’attache, quant à lui, aux individus en tant que groupe (communauté). Il s’intéresse aux conditions de vie de son usager en le rencontrant et en s’intéressant de près à ses préoccupations et aux problèmes auxquels il fait face quotidiennement afin de créer des produits et services à but socioculturel.

Afin d’aller dans cette direction et d’utiliser cette démarche assimilée dans ma formation et mes multiples expériences, j’ai réalisé plusieurs stages dans divers organismes,: établissement d’hébergement pour les personnes âgées (EHPAD), centre de rééducation, cabinet de kinésithérapie et ergothérapie. J’ai pu y rencontrer mon usager, l’observer et échanger avec lui ce qui m’a permis de mieux le comprendre ainsi que les spécialistes pour me familiariser avec le monde médical.

Pendant ces différents stages je me suis rendu compte que la personne âgée n’était pas toujours attentive aux différentes activités qu’on pouvait lui proposer, ou pouvait l’être seulement pour une durée limitée sans être réellement concentrée.

Pour pallier au manque d’intérêt manifesté par les personnes âgées résultant souvent d’activités peu attractives, j’ai décidé d’orienter mon travail vers une activité à la fois ludique et complète. C’est pourquoi « Al dente » se compose de quatre machines permettant de réaliser les différentes étapes de la recette des Tagliatelles, tout en amplifiant la gestuelle physique et mentale requise pour ladite activité afin de maintenir l’autonomie de ces personnes. Chaque machine va procurer un effort physique différent chez la personne âgée, qui devra ainsi solliciter une partie précise de son corps pour pouvoir cuisiner.

Ce projet s’intéresse plus largement à la problématique de la sédentarité. En effet, le monde contemporain fait face à une évolution croissante de la technologie qui envahit désormais nos quotidiens: la sédentarité a pris le pas sur l’activité physique. Ainsi, ce projet propose une solution visant à lutter contre l’appauvrissement gestuel de nos « jeunes vieux », au profit du maintien de leur autonomie.

intégralité du projet plus video sur mon site internet : www.benjamindecle.com

Partager cette page